Standar:

Supérieure:

Extra:

Grand Confort:

Parc National d’Ordesa et Mont Perdu

Créé en 1918, il s´étend sur 15.608 hectares et presque 20.000 en plus sur la zone périphérique qui englobe bon nombre de vallées, sierras et sites, qui sont devenus l´ultime refuge pour bon nombre d´espèces animales et végétales. Ses quatre vallées (Añisclo, Escuaín, Ordesa et Pineta) sont une source inépuisable de randos et d´excursions.

Añisclo

Ce canyon rocheux et agreste de 18 km, a été modelé en aval, par un ancien glacier pour être ensuite ciselé par les eaux limpides de la rivière Bellos. Cette brèche profonde et étroite permet de contempler l´inversion thermique et la végétation qui en dérive. A observer… la présence du gypaète.

Pineta

Vallée glaciaire qui prend naissance sur le haut plateau de Marboré d´où chute la rivière Cinca, formant d´impressionnantes cascades qui animent les grandes plaines de la vallée. N´oublions pas de citer la jolie chapelle de Notre-Dame de Pineta…

Ordesa

Imposante brèche d´origine glaciaire qui atteint 1.200 mètres de profondeur, elle a été ciselée par la rivière Arazás et recèle de nomnbreuses chutes d´eau. Des hêtraies touffues de la vallée, nous passons à d´immenses prairies alpines en altitude.

Escuaín

Il s´agit de la vallée la plus méconnue du Parc National d´Ordesa et du Mont-Perdu, l´ultime refuge des gypaètes. Elle est formée de roches calcaires, d´innombrables grottes et gouffres d´origine karstique. Ne manquez pas de contempler les 1.100 mètres de dénivellé de la source de la rivière Yaga.

Síguenos en Facebook

Nuestras fotos en Flickr

www.flickr.com